Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


jeudi 20 juillet 2017

vidéos: Journée d'étude "Jean-Claude Chamboredon, apports et actualité d'un regard sociologique"


Journée d'étude 

Jean-Claude Chamboredon, apports et actualité d'un regard sociologique

Mardi, 29 novembre, 2016, Amiens
Organisateurs : Stéphane Bonnéry, Benoit Coquard, Gilles Laferté, Paul Pasquali, Ana Perrin Heredia, Samuel Pinto


Introduction
Paul Pasquali (CURAPP-ESS - CNRS) et Madeleine Lemaire

Table ronde 1 : Socialisation, éducation et rapports de classe
Président de séance : Stéphane Beaud , ISP-Paris 10

Stéphane Bonnéry , CIRCEFT/ESCOL-Paris 8 Usages et apports des travaux de J.-C. Chamboredon dans la sociologie de l’éducation

Muriel Darmon , CESSP-CNRS Construction d’objet et sociologie de la socialisation

Jean-Louis Fabiani , CESPRA-EHESS Retour sur une sociologie de l’enfance et de l’adolescence (1973-2007)

Bertrand Geay , CURAPP-ESS - UPJV Du « métier d’enfant » au « métier de parent ». L’espace des formes de socialisation au cours des premières années de la vie

Julie Pagis , CERAPS-CNRS Inimitiés enfantines : les perceptions précoces des distances sociales

Manuel Schotté , CERAPS-Lille 2 Comment penser une trajectoire ? L’apport de Chamboredon à l’analyse des destins atypiques

Table ronde 2 : Des frontières spatiales aux frontières sociales : le rural et l’urbain 
Président de séance : Michel Bozon , IRIS-INED

Benoît Coquard , CMH/GRESCO-Université de Poitiers Appartenances et rapports de classe chez les jeunes ruraux

Pierre Gilbert , CSU-Paris 8 Logiques de peuplement et construction des groupes sociaux : les classes populaires à l’épreuve de la rénovation urbaine

Samir Hadj-Belgacem , CERAPS-Lille 2 De la délinquance juvénile à la politique jeunesse : les transformations de l’encadrement des déviances

Gilles Laferté , CESAER-INRA L’héritage de J.-C. Chamboredon dans la sociologie contemporaine des appartenances territoriales

Sylvie Tissot , CSU-Paris 8 La gentrification comme recomposition des frontières sociales, spatiales et symboliques

Pierre-Paul Zalio , IDHE-ENS Cachan Faire de la sociologie avec J-C Chamboredon : du terrain aux territoires 





 (source: CURAPP)



samedi 15 juillet 2017

à paraître : Ecrits & Cours de Bourdieu, et publications autour de Bourdieu



à paraître :
Ecrits & Cours de Bourdieu
et publications autour de Bourdieu




(me contacter pour ajouter ou corriger une information , G.Q. Contact)






Ecrits & Cours de Bourdieu

Pierre Bourdieu, La force du droit: Eléments pour une sociologie du champ juridique
Publications de la Sorbonne
Tirés à part
octobre 2017

Pierre Bourdieu, Anthropologie économique, Cours au Collège de France, 1992-1993
Raisons d'Agir/Seuil
Cours &Travaux
novembre 2017
à paraître: Pierre Bourdieu, Anthropologie économique, Cours au Collège de France, 1992-1993 

Pierre Bourdieu, Microcosmes
(Ouvrage inachevé sur la théorie des champs) 
Seuil/Raisons d'agir
2018?

publications autour de Bourdieu
Regards Sociologiques, n° 47/48, 2016, SUR BOURDIEU
2017
à paraître: Regards Sociologiques, n° 47/48, 2016, SUR BOURDIEU

Dictionnaire International Pierre Bourdieu, CNRS Editions, 2017?

Bourdieu et les disciplines, Philippe Combessie, Stéphane Dufoix, Christian Laval et Christian Lazzeri (dir.).  
P.U.Paris Nanterre
Philosophie et sciences sociales
2017

Bourdieu et la musique. Bilan et perspectives, ouvrage sous la direction de Alexandre Robert, Pascal Kaelblen et Irina Kirchberg
Delatour
2017

Amín Pérez, Faire de la politique avec la sociologie. Abdelmalek Sayad et Pierre Bourdieu dans la guerre d'Algérie
Agone
Mémoires sociales
?

Raphaël Desanti, Lire Bourdieu, de l'usine a la fac
Préface de Gérard Mauger
Du Croquant
novembre 2017


jeudi 13 juillet 2017

en ligne: Actes de la recherche en sciences sociales n°204, Les espaces de l'entre-soi

Actes de la recherche en sciences sociales n°204, Les espaces de l'entre-soi
Seuil, 2014

en ligne sur Cairn.info

Sylvie Tissot
Page 4 à 9 
Entre soi et les autres
 
Eleonora Elguezabal
Page 10 à 23 
Que nul n'entre si...
Les usages sociaux de la sécurité dans les « copropriétés fermées » de Buenos Aires
 
Jean Rivière
Page 24 à 45 
Le « Neuilly caennais » en campagne municipale
 
Violaine Girard
Page 46 à 69 
Un peuplement au-dessus de tout soupçon ?
Le périurbain des classes populaires blanches
 
Pierre Renno
Page 70 à 87 
La négociation de la mixité
Le travail des comités d'acceptation des villages juifs de Galilée
 
Bruno Cousin
Page 88 à 101 
Entre-soi mais chacun chez soi
L'agrégation affinitaire des cadres parisiens dans les espaces refondés
 
Camille François
Page 102 à 117 
Disperser les ménages
Groupes résidentiels et familiaux à l'épreuve de la démolition d'un grand ensemble
 
Catherine Achin et Sandrine Lévêque
Page 118 à 137 
La parité sous contrôle
Égalité des sexes et clôture du champ politique
 
 

mercredi 12 juillet 2017

écouter: Claire Ducournau, La fabrique des classiques africains. Écrivains d'Afrique subsaharienne francophone


écouter: Claire Ducournau, La fabrique des classiques africains. Écrivains d'Afrique subsaharienne francophone
Danse des mots par Yvan Amar, 26.05.2017
Claire Ducournau 
La fabrique des classiques africains 
Écrivains d'Afrique subsaharienne francophone 
CNRS
Culture & Société
2017

Présentation de l'éditeur
Comment une œuvre littéraire accède-t-elle au rang de « classique » lorsque son auteur est issu d’Afrique subsaharienne francophone, l’une des zones les plus déshéritées du monde selon les standards culturels internationaux ? Si les noms de Léopold Sédar Senghor et d’Ahmadou Kourouma se sont imposés partout, pourquoi d’autres auteurs, portés au pinacle en Europe, restent-ils peu connus dans leurs pays d’origine, quand les textes d’Aminata Sow Fall et de Seydou Badian, étudiés et discutés au Sénégal et au Mali, ne le sont pas en France ?
Ce livre propose une histoire sociale collective de ces écrivains depuis 1960. Il distingue deux protagonistes majeurs : des intermédiaires culturels (organisateurs de festival, éditeurs, agents littéraires), souvent français, et des auteurs nés et socialisés en Afrique subsaharienne francophone, dont les trajectoires sont situées les unes par rapport aux autres dans un espace littéraire africain en recomposition.
Nourri de nombreux entretiens, fondé sur le dépouillement d’archives inédites et sur une étude statistique, cet ouvrage majeur décrit par quels mécanismes symboliques et matériels des écrivains originaires d’Afrique subsaharienne francophone sont devenus, sous différentes formes, des classiques africains.

Ancienne élève de l’École Normale Supérieure de Lyon, agrégée de lettres modernes, Claire Ducournau est docteure de l’École des hautes études en sciences sociales. Maîtresse de conférences dans le département de lettres modernes de l’université Paul-Valéry à Montpellier, elle mène ses recherches sur les productions littéraires africaines et leurs réceptions au XXe et au XXe siècles.

mardi 11 juillet 2017

lundi 10 juillet 2017

Mariana Canavese, Los usos de Foucault en la Argentina. Recepción y circulación desde los años cincuenta hasta nuestros días

Mariana Canavese
Los usos de Foucault en la Argentina
Recepción y circulación desde los años cincuenta hasta nuestros días
Siglo Veintiuno Editores
Metamorfosis 
2015


Présentation de l'éditeur
Michel Foucault es quizás el filósofo más citado en la Argentina y en el mundo; en sus obras hay palabras clave que atraviesan el discurso académico así como el periodístico y el político. Sin embargo, hasta ahora no se han contado las peripecias de sus usos en el país: quiénes lo leyeron, cuándo y cómo se apropiaron de sus conceptos. Este libro relata ese recorrido, desde los tempranos años cincuenta hasta el presente, atendiendo al modo en que Foucault circuló por diversas disciplinas, en ámbitos institucionales y en espacios de reunión clandestinos, en dictadura y en democracia, entre grupos de izquierda y de derecha.
A partir de un formidable trabajo de archivo y riquísimas entrevistas, Mariana Canavese reconstruye las primeras lecturas, cuando Foucault no era todavía Foucault y su primer libro, Enfermedad mental y personalidad, encontró un lugar en la confluencia de psicoanálisis y marxismo. También muestra cómo, en el clima de radicalización política de los años sesenta, Las palabras y las cosas generó reservas por su impronta estructuralista pero se volvió referencia obligada para quienes buscaban la modernización de las ciencias sociales. Poco después, el contexto de lectura de Vigilar y castigar estaría marcado por el terrorismo de Estado y los dispositivos de represión y control social: Foucault se convirtió entonces en el historiador del castigo y el encierro, de la subjetividad y el poder. En los primeros años ochenta, ya como intelectual consagrado y ampliamente difundido, permitió pensar la crisis de la izquierda argentina y la transición a la democracia.
Pero aún hay otro Foucault: uno del destape –a veces libertario, otras posmoderno– a partir de la primavera democrática, cuando el eje se desplazó hacia la ética, los movimientos sociales y el pluralismo.
Mariana Canavese recupera así la vitalidad del pensamiento foucaultiano, pero sobre todo la vitalidad del campo intelectual argentino que supo hibridar, democratizar y difundir ese pensamiento para intervenir en las disputas locales. 




vendredi 7 juillet 2017

à paraître: Pierre Bourdieu, Anthropologie économique, Cours au Collège de France, 1992-1993

Pierre Bourdieu
Anthropologie économique
Cours au Collège de France
1992-1993
Raisons d'Agir/Seuil
Cours &Travaux
novembre 2017

Présentation de l'éditeur
Le cinquième volume des cours de Pierre Bourdieu au Collège de France, dans lequel celui-ci expose les fondements de son anthropologie économique. 
La révolution qui conduit de l’économie du don caractéristique de la plupart des sociétés précapitalistes à l’économie du donnant-donnant des sociétés modernes s’est-elle étendue à tous les domaines de l’existence, comme le supposent tacitement ceux qui prétendent appliquer à toutes les pratiques le modèle de l’arbitrage entre coûts et intérêts (à l’éducation ou encore au mariage, par exemple, conçu comme échange économique de services de production et de reproduction) ? Et s’est-elle réalisée complètement au sein même de la sphère la plus strictement fondée sur la tautologie constituante « business is business » ? 
Dégageant les présupposés de l’anthropologie imaginaire propre à la théorie économique dans sa définition dominante, Pierre Bourdieu pose ici l’exigence d’une autre théorie, qui rompt avec l’idée de choix individuels libres de toute contrainte et substitue à la notion de marché pur et parfait celle de champ économique structuré par des rapports de force et des luttes symboliques.


(source pdf en ligne de la rentrée Sciences Humaines 2017 du Seuil)